Les diverses formes de fenêtres



Les différentes sortes de fenêtres



L’un des principaux éléments sur lequel se pencher lors de l'installation de fenêtres pour sa maison reste l'ouverture et la fermeture. En dehors bien sûr des fenêtres fixes, qui ne servent qu'à faire pénétrer la lumière.

En premier lieu, on trouve la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre à soufflets, entrebâillée dans sa partie haute, et bien entendu la fenêtre coulissante, avec un vantail glissant sur l'autre. Quelques systèmes peuvent s'ouvrir de deux façons : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

Fenetre

D'autres modèles sont moins classiques mais peuvent permettre de gagner de la place, comme la fenêtre à guillotine, qui s’ouvre verticalement.

Quelle matière pour les fenêtres



Le choix du matériau des fenêtres tourne autour de deux facteurs principaux : l'aspect et le tarif.

Elles doivent pouvoir s’harmoniser avec le look du logement. La fenêtre en polymère thermoplastique s’installe sans difficulté, s'entretient facilement et est la plus économique.

Attention cependant aux premiers prix. La fenêtre en bois se distingue par son excellente isolation, sa durabilité et son allure.

Elle peut aussi de nos jours s’adapter aux baies vitrées. La fenêtre en métal est plutôt destinée aux demeures contemporaines.

Très résistante, elle se décline également dans de nombreux coloris. Une autre solution est d'opter pour une fenêtre mixte (bois et aluminium), qui marie les atouts des deux matières.

L'installation d’une fenêtre



Les as du bricolage ont la capacité de poser leurs fenêtres. Cependant, mieux vaut préférer un fenêtrier.

Vous êtes sûr d'obtenir un travail parfaitement réalisé et rapidement. En outre, vous bénéficierez dans ce cas d'une TVA réduite pour l'installation mais aussi pour le coût des fenêtres.

Enfin, vous êtes assuré. Les fenêtres sont de plusieurs formes : rectangulaire, ronde, en triangle et au dessus arrondi.

Différentes dimensions de série garnissent les rayons. Des adaptations sont réalisés si une fenêtre de série ne s'ajuste pas pour une poignée de millimètres.

Toutefois, on doit quelquefois acheter du sur mesure. Evidemment le prix s'en ressent et la pose par un vitrier qualifié s’impose.

Matière, forme, grandeur, ouverture constituent les éléments du coût des fenêtres. Par exemple, une fenêtre à la française en bois coûte de 200 à 800 euros ; le prix le plus intéressant d'une fenêtre PVC est 120€, d'une fenêtre métal 350€.

Au prix de la fenêtre, il faut la plupart du temps ajouter les pièces comme les poignées. La pose d'ouvertures de qualité entraine encore des économies de chauffage.

De ce fait, vous avez droit à un crédit d'impôt. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures constituent l'un des principaux points en matière d'isolation du logement.

Mal isolées, elles sont en effet susceptibles de provoquer jusqu'à 25% de déperditions de chaleur. Au-delà du confort thermique, le confort acoustique est souvent essentiel.

C’est pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Beaucoup privilégient aujourd'hui le double vitrage.

Dans les maisons basse consommation, le triple vitrage est nécessaire. Si vous avez un simple vitrage et que vous désirez une isolation plus performante, vous avez la possibilité de poser une vitre supplémentaire sur une fenêtre en bois.

La sérénité est l'un principaux facteurs à considérer au moment de l’achat d'ouvertures , surtout en rez-de-chaussée. L'idée est de faire reculer les potentiels malfaiteurs.

La structure comme des verres et volets robustes sont essentiels. Vous trouverez entre autres des vitres anti-effraction.

Les ouvertures des niveaux inférieurs sont aussi à équiper d'une grille..


Autres liens sur le sujet :